Revenir aux articles
Conseils immobiliers

Quand arroser les plantes à distance

Ça y est, vous cultivez les plantes ou les légumes de vos rêves. Mais vous vous apprêtez à partir en vacances, qui plus est en même temps que vos voisins et que votre meilleur(e) ami(e) ! Pas de panique, des solutions économiques et faciles à mettre en œuvre existent pour ne pas retrouver des bouquets de fleurs séchées à votre retour.

Pas forcément besoin de smartphone ou de domotique pour assurer l'apport en eau nécessaire à la survie de vos plantes d'intérieur ou de balcon. Mais la technique à mettre en œuvre variera tout de même en fonction de la durée de votre absence. Si vous ne partez que quelques jours, rien de bien compliqué : vos plantes supporteront très bien de ne pas être arrosées pendant trois ou quatre jours ! En évitant l'obscurité complète, prenez simplement la précaution de les placer dans un endroit ombragé, afin qu'elles aient moins soif. Et plus la pièce sera fraîche, mieux elles y seront.

Entre 1 et 3 semaines

Si l'absence dure plus d'une semaine, vous allez devoir investir dans des petits arroseurs en plastique, en verre ou en terre cuite, à insérer dans les pots de fleurs. Rassurez-vous, on en trouve à partir de quelques euros pièce. Certains sont équipé d'un réservoir qu'il suffit de remplir avant d'enfoncer l'arroseur dans la pièce. Les autres doivent être vissés sur le goulot d'une bouteille en plastique. Le nombre d'arroseurs et la contenance de la bouteille dépendront de la taille du pot.

Jusqu’à un mois

Si vos vacances se prolongent, pour en profiter l'esprit tranquille, procurez-vous des sachets de gel d'arrosage. Vous pouvez les acheter – moyennant quelques euros également – ou les fabriquer vous-même à partir de tutos faciles à trouver sur Internet. Dans tous les cas, quand vous enfouissez le gel au pied de la plante, les micro-organismes présents dans la terre décomposent les molécules du gel qui se transforme à nouveau en eau.

En cas d’échec

Si, malgré toutes vos précautions, vos plantes font triste mine à votre retour, attendez quand même avant d'aller les jeter à la déchetterie ou d'en faire du compost. Trempez les racines dans un récipient d'eau jusqu'à ce que la terre soit complètement humide, avant de placer vos plantes au frais et à l'ombre, le temps de leur laisser reprendre quelques couleurs. Vous risquez d'être surpris par leurs facultés de récupération.

A plus grande échelle

Si vous avez la chance de posséder un jardin, ces méthodes fonctionnent toujours mais risquent de se révéler rapidement fastidieuses à mettre en œuvre. 
Qu'à cela ne tienne, de nombreuses solutions d'arrosage automatique existent, du simple goutte à goutte aux programmateurs qui vous permettront de planifier horaires, fréquences et durée des irrigations.

En plus d'assurer votre liberté, elles présentent l'avantage de d'entraîner des économies d'eau pouvant aller jusqu'à 70 %.

  • Partager